Un week-end de 3 jours c’est rare, il faut sauter sur l’occasion. Nos amis Lillois sont arrivés à la maison, pas en vélo mais avec leurs vélos ! Au programme : les routes Van Gogh pour (re)découvrir la région de Mons tranquillement, loin du stress. En selle, ça roule en Hainaut !

Au coeur de paysages verdoyants

Un moment riche en découvertes s’annonce avec cette boucle cycliste. Elle va nous plonger dans les paysages verdoyants du Borinage pendant plusieurs heures, sur les traces du célèbre peintre. Et oui, Van Gogh a séjourné dans la région de Mons deux petites années. Nous démarrons gonflés à bloc du terril de l’Héribus, à Cuesmes. Je vous rassure, pas de montée en lacets digne des cols du Tour de France. Nous nous contentons d’admirer ce vestige encore en combustion sur certaines zones de son sommet. Nous y reviendrons plus tard pour le gravir et admirer le magnifique panorama sur la chaîne boraine. Si vous aimez la nature sauvage, cette balade est faite pour vous. Direction ensuite la réserve naturelle de la Malogne, une ancienne carrière de craie qui offre des reliefs surprenants et de nombreux chemins de promenade. Les 260 km de galeries servent à présent de refuge aux chauves-souris qui y trouvent tranquillité et humidité pour hiberner. La nature n’aime pas le vide, c’est de l’avis général du groupe face à ces première découvertes.

A la découverte de l'histoire des charbonnages

Direction la gare de Pâturages sur la commune de Colfontaine. C’est ici, dans l’une des plus belles gares de la région que tout a commencé pour Vincent à la fin de l’année 1878. Venu dans le Hainaut pour parfaire sa formation de pasteur, sa carrière d’artiste démarre lorsqu'il quitte le Borinage en 1880. Quelques kilomètres nous séparent de Wasmes. Nous y découvrons le buste de Van Gogh réalisé par le sculpteur français d’origine biélorusse Ossip Zadkine. Il est visible uniquement aux heures d’ouverture de la maison communale, une copie est placée au centre du rond-point de la Place Saint-Pierre. Nous nous attardons à Wasmes pour découvrir successivement la maison Denis où Van Gogh occupait une chambre, le « Salon du bébé » où il prêchait pour la communauté protestante et la friche toute proche de l’ancien charbonnage de Marcasse à Colfontaine. L’endroit est chargé d’histoire. C’est ici que le peintre est descendu en avril 1879 au coeur de la mine pour partager les terribles conditions de travail des mineurs. Ce charbonnage fermé depuis le 24 octobre 1954 nous laisse sans voix. J’avais auparavant appelé les propriétaires Riccardo et Nadine Barberio. Bonne surprise une manifestation culturelle avait lieu le jour même. Quel cadre ! 

La nature comme source d'inspiration

Avant de conclure notre parcours, nous passons par la « Cité Van Gogh » anciennement cité 4 des Charbonnages Belges à Boussu. C’est ici que se tourna en 1955 le film « La vie passionnée de Vincent Van Gogh » de Vicente Minelli avec Kirk Douglas. De retour à Cuesmes, « La maison Van Gogh » clôture notre périple. Nous y découvrons une oeuvre de Vincent « Les bêcheurs » conçue dans la commune en 1880. Comme un symbole, elle nous rappelle cette nature transformée par l’homme que nous avons traversée depuis quelques heures.

Infos pratiques : Hainaut Tourisme vous propose trois itinéraires sur les traces du peintre.
Les circuits sont disponibles sous forme de topoguides et téléchargeables sur GPS sur www.tourismegps.be

Commentaires

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Intéressant !

Ce sujet m'a vraiment appris énormément. Merci !