Véritable écho au circuit Métamorphoses mis en place en 2015, année où Mons a fièrement porté le titre de Capitale européenne de la Culture, et dans la lignée du travail entamé par la Biennale avec Niki de Saint Phalle, des œuvres d’art ont émergé un peu partout dans la ville, repoussant les murs des institutions culturelles classiques. Les visiteurs pourront se réapproprier l’espace public ainsi transformé.

En plus de renforcer le dynamisme et l’attractivité de nos espaces publics, les fresques participent à rendre l’art accessible et seront le reflet d’une identité multiculturelle. Ces créations artistiques originales et ambitieuses ont pour but d’inviter les citoyens et les visiteurs à prendre le temps de découvrir Mons, à porter un autre regard sur notre cité mais aussi à rendre à certains endroits l’identité qu’ils avaient perdue.