dr_granger_historical_picture_archive-1556x850.jpg

Dark was the night

à Mons
15 Tarif plein
  • Blind Willie, ambassadeur intergalactique… l’espoir d’une évasion.

    Le 5 septembre 1977, la NASA propulsait dans l’espace une sonde spatiale appelée Voyager. Elle emportait vers les étoiles un disque en or contenant 118 photos de nos paysages terrestres, des salutations en 55 langues humaines et 27 musiques. Le meilleur de notre planète, envoyé dans l’immensité de l’univers à la rencontre de populations extra-terrestres. Parmi les musiques gravées sur le disque en or, un enregistrement de...

    Blind Willie, ambassadeur intergalactique… l’espoir d’une évasion.

    Le 5 septembre 1977, la NASA propulsait dans l’espace une sonde spatiale appelée Voyager. Elle emportait vers les étoiles un disque en or contenant 118 photos de nos paysages terrestres, des salutations en 55 langues humaines et 27 musiques. Le meilleur de notre planète, envoyé dans l’immensité de l’univers à la rencontre de populations extra-terrestres. Parmi les musiques gravées sur le disque en or, un enregistrement de 1927, la chanson blues Dark was the night, cold was the ground (“Sombre était la nuit, froide était la terre”). Son auteur, Blind Willie Johnson est mort en 1949 dans la misère absolue, refusé à l’hôpital parce qu’il était noir, pauvre et aveugle.
     
    Seule date en Belgique !
     
    Emmanuel Meirieu est un artiste français très engagé sur les questions de société. Il a monté “Les Naufragés”, spectacle sur les SDF d’après l’oeuvre de Patrick Declercq. Vous avez pu découvrir à Mons “La fin de l’homme rouge”, magistrale adaptation du livre de Svetlana Alexievitch.


    Satellites

    > Mardi 19.10 – 18h > 19h30: apéro-philo“La mémoire et l’oubli” proposé par Picardie Laïque.

Réserver
Réserver
  • Tarifs
  • Adulte
    De 9 € à 15 €
Horaires
Horaires
  • Le 19 octobre 2022 à 20:00