Jardin d’Eden, si tout était à refaire… Par Atis Théâtre, Artiste Montois

Jardin d’Eden, si tout était à refaire revisite le récit d’Adam et Ève à travers les yeux d’une fille/femme qui revendique le droit de faire chavirer le patriarcat. Se déploie autour d’elle un jardin d’Eden enfantin ou la symbolique de l’œuf (renaissance) est exploitée. Elle se déploie sur le Square Saint-Germain, où la fontaine “des volontaires” rappelle les combats passés, un lien symbolique des combats qu’il reste encore à mener. C’est sur cette même fontaine que le jardin se développe.

>> Square Saint-Germain