Vous aimez les balades mais pensez avoir déjà fait le tour des beaux coins ? Détrompez-vous ! Il existe à Hyon un pont-cascade niché dans un cadre bucolique. La rivière et l’espace boisé alentour vous promettent de belles promenades au bord de l’eau, surtout que la structure du pont vient tout juste d’être rénovée.

Un site restauré mais préservé

Il allait de la sécurité de tous d’enfin fortifier le pont, mais encore fallait-il en préserver le charme d’antan. C’est à présent chose faite ! Après presque un an et demi de travaux, les autorités montoises ont inauguré le pont-cascade en septembre 2018. Matériaux et formes d’origine ont été conservés, ne reste plus que quelques aménagements par-ci, par-là, notamment l’installation de deux abris au niveau du pont. De nouvelles plantations (chênes, aulnes et saules) viendront également apporter une touche de fraîcheur au site et des panneaux signalétiques seront dressés à destination des promeneurs, afin de rendre les balades plus didactiques pour celles et ceux qui souhaiteraient en apprendre davantage sur l’histoire du site et les travaux de rafraîchissement.

En parlant d’histoire

C’est au confluent de la Trouille et de la rivière de Nouvelles qu’est né ce pont-cascade. À l’origine, fin du XIIe siècle, siégeait un ancien moulin domanial, le « Moulin-au-Bois ». Imaginez une digue à la place de la route actuelle, un grand vivier au lieu de la prairie et trois roues au moulin au lieu d’une, voilà à quoi ressemblait alors le site. En 1823, le moulin fut vendu par la ville de Mons et après la Première Guerre mondiale, il fut transformé en tannerie. Aujourd’hui, il ne subsiste du moulin qu’un morceau du mur le long de la rue, juste avant le pont. Mais la cascade reste l’un des emblèmes de la ville d’Hyon.