Atopolis

Exposition ,  Musées ,  Mons 2015 ,  Culturelle à Mons

Atopolis_Cinétisationd'aprèsPolBury_c_BenoitPlatéus.jpg
  • Mondialisation et identités multiples

    Cette exposition d’art contemporain, portée par le WIELS, présentera un ensemble d’artistes intéressés par les phénomènes d’échange, de transferts de cultures et de pratiques artistiques. Le titre fait écho aux idées d’Edouard Glissant, grand penseur du métissage et de la mondialisation qui, depuis des années, plaide en faveur de la Relation, interconnectée et égalitaire, entre les êtres humains, entre la communauté et la nature, entre le monde animé et inanimé, entre l’imaginaire, le symbolique et le réel.

    Ville métissée et communautés idéales

    Mons, épicentre historique de la première industrialisation sur le continent - synonyme d’une modernisation fulgurante - fut le point de rencontre de migrations importantes vers une « vie meilleure » et symbole d’un important métissage culturel et social résultant de ces dernières. Les identités plurielles et autres questions actuelles liées à la globalisation ont trouvé dans la région un destin précurseur, dont témoignent aussi de multiples modèles d’utopies sociales et communautaires qui y ont vu le jour.
    Abordant les notions d’altérité et de différence face à la mondialisation, l’exposition explore aussi la spécificité d’un lieu et de son histoire : le Manège de Sury et un ancien couvent devenu école, des lieux reflets d’une « micro-cité » ou communauté idéale. Le complexe immobilier restauré et réaffecté, deviendra, dès 2016, une pépinière d’entreprises innovatrices, un îlot urbain modèle pour la créativité d’un futur technologique marqué par la libre circulation de l’information.

    Vingt-trois artistes (pas forcément un sous-titre mais souligner en gras au moins) y installeront temporairement une proposition d’Atopolis, autrement dit de ville idéale, réalisée ou encore à réaliser, ici, partout ou nulle part. Découvrez, entre autres, les œuvres de Saâdane Afif, Nevin Aladağ, Francis Alÿs, Danai Anesiadou, El Anatsui, Yto Barrada, Walead Beshty, Huma Bhabha, Vincen Beeckman, Vlassis Caniaris, Abraham Cruzvillegas, Meschac Gaba, Jef Geys, Thomas Hirschhorn, Kapwani Kiwanga, David Medalla, Vincent Meessen, Adrian Melis, Benoit Platéus, Walter Swennen, Diego Tonus, Lawrence Weiner et Jack Whitten.

    Une coproduction de la Fondation Mons 2015, du Pôle muséal de la Ville de Mons et du WIELS.
    Une coproduction de la Fondation Mons 2015, du Pôle muséal de la Ville de Mons et du WIELS.

    Partenaires : Intercommunale de Développement Economique et d’Aménagement du Territoire (IDEA) ; Invest Borinage Centre (IMBC), La Société Wallonne des Eaux (SWDE), La SCRL opérateur de réseaux d'énergies (ORES), la Société wallonne de financement et de garantie de petites et moyennes entreprises (Sowalfin), La Fondation Mons 2015. Produit par WIELS Centre d’art contemporain Bruxelles-Brussel
  • Tarifs
  • Tarif plein
    8 €
  • Tarif réduit
    5 €
Déposer un avis
Écrivez votre avis sur Atopolis :
  • Horrible
  • Mauvais
  • Moyen
  • Très bien
  • Excellent
2 avis
Très bien
  • A voir !

    Votre créativité n'en sera que boostée !!!

    ,

  • Joli cadre, bel ecrin

    Jolie renovation et mise en valeur du batiment. L expo ne pas vraiment interpelle. Je n ai pas ete transportee. Dommage ...

    ,