Que vous ayez décidé de faire une randonnée matinale, une sortie familiale ou une escapade loin du tumulte de la ville, ce mont saura répondre à vos attentes. À vos baskets pour un tour en pleine nature !

Un lieu au nom déjà enchanteur

La balade débute généralement au Vieux Puits, une brasserie-restaurant appréciée des Montois. Il faut dire qu’après la promenade, un petit verre ou un bon repas ne sont pas de refus ! Mais avant le réconfort, il y a l’effort ! Face à cet établissement, le chemin de l’Ermitage s’ouvre à vous. Suivez les pas des druides et des anciens assiégeants de Mons et gagnez le sommet du mont Panisel.
 
Le chemin n’est déjà plus si lisse ni si plat mais il reste facilement abordable. Les arbres des bosquets vous feront une haie d’honneur jusqu’au premier point de vue. Vous vous laisserez alors enchanter par le panorama de Mons et ses collines, duquel se détachent, majestueux, le Beffroi et la Collégiale !

Le sommet à quelques foulées

Encore un petit effort de grimpe (mais vraiment petit car ça ne penche pas tant que ça !). Passez devant le château d’eau et le voici déjà, ce point culminant à 107 mètres de hauteur. Profitez-en pour faire un petit break, vous poser ou grignoter un morceau et hop, c’est reparti !
 

Il vous faudra retourner quelque peu sur vos pas, jusqu’au château d’eau que vous saluerez une nouvelle fois avant de virer vers la droite. (p2) Engouffrez-vous alors dans les sous-bois qui vous mèneront vers des champs où trônent des aubépines. Vous êtes sur le versant est du mont Panisel.
Engagez-vous à droite, où le sentier de la descente devient plus raide. Heureusement que ça descend ! Vous apercevrez un chalet sur le flanc de la colline. Ses propriétaires ont la belle vue ! Descendez jusqu’au bout du chemin, en vous laissant porter au milieu des bois et collines.
 

Comme un air de campagne



En contrebas, à la croisée du chemin de terre et du chemin pavé « de Bethléem », un point commémore la bataille de Mons 14-18. En prenant à droite, vous retrouverez un chemin pavé.

Vous longez à présent le flan sud du mont, l’occasion d’admirer deux charmantes propriétés du 19e siècle.  Tiens, vous ne serez bientôt plus seuls… Les chevaux et les vaches seront heureux d’avoir des visiteurs.
Une centaine de mètres plus loin, un panneau vous rappellera que vous êtes dans l’agglomération de « Mons Borinage ». Heureusement qu’il est là celui-là, car avec un tel dépaysement, on perd toute notion d’espace et de temps. Ici se succèderont sous vos yeux vestiges d’un ancien moulin, cascade, fermes joliment retapées et maisons bourgeoises. Traîner dans le coin au printemps vaut le détour ! C’est en effet le moment de la ponte chez les grenouilles et avec un peu de chance, vous pourrez les voir dévaler la colline pour gagner les zones humides de l’autre côté de la route. Ne craignez rien pour leur sécurité, des bénévoles veillent à la traversée épique de nos amies. Et voilà, vous reconnaissez l’endroit ? C’est là où elle a commencé que s’achève la balade. Alors, besoin d’une petite halte au Vieux Puits ? Un large éventail de bières, des crêpes faites maison, des grillades au feu de bois et des spécialités du terroir vous y attendent !