Till we drop

Mons 2015 ,  Culturelle ,  Exposition à Mons
  • By Jean-Paul Lespagnard
    Carte blanche à Jean-Paul Lespagnard !

    Notre artiste complice, vous invite à explorer son processus de création. Inspirée de sa collection éponyme de 2014, l’exposition évoque la vie exubérante des grands hôtels de la Riviera Maya au Mexique et se fait l’écho d’une certaine idée du paradis artificiel. Un univers euphorique, fait de transgression et de liberté. Jean-Paul Lespagnard, déguisé en abeille, vous plonge dans un parcours ponctué de dispositifs qui dépeignent les rites, us et coutumes du touriste impulsif, délesté de toute contingence matérielle.

    Participez à cette exploration créative

    Pendant la durée de l’exposition, 4 après-midi de workshops seront dirigés par Jean-Paul Lespagnard. Un moment créatif original à vivre en famille les samedis ou dimanches après-midi à la Maison Folie.

    Voici ce qu’il déclarait au journal Le Soir en 2013 :

    « Ça n’a jamais été dans mon style de rentrer dans un moule. Dès mes débuts, par exemple, j’allais chiner des chaussures que je customisais. C’était la débrouille. Et par ailleurs, j’ai toujours collaboré avec des artisans, des spécialistes de domaines qui n’ont rien à voir avec la mode. Quand j’ai fait mes chaussures-frites pour le festival de Hyères, j’ai collaboré avec un artisan qui fait des pupitres en plexiglas pour les églises. Quand j’ai fait les chaussures pour ma dernière collection, inspirée par le motocross, j’ai été chercher quelqu’un qui fabrique des sabots en Alsace. Là, pour ma prochaine collection, je suis en train de développer des chaussures pour lesquelles on traite avec un expert en colle qui travaille pour des trucs comme la Nasa. (…) Je sais que c’est un peu schizo. Mais franchement, tout le monde peut s’y retrouver. C’est la manière dont je présente mes collections qui est plus extravagante. Mais j’ai fait des pantalons noirs très simples, très jolis. À côté, j’ai des pulls très graphiques. J’habille tous les âges, vraiment. Et on va du 34 au 46 parce que quand je crée, je pense à la joie de vivre. Et il n’y a pas d’âge ni de taille pour être heureux de vivre. »
  • Tarifs
  • Gratuit
Déposer un avis

Écrivez votre avis sur Till We Drop :

  • Horrible
  • Mauvais
  • Moyen
  • Très bien
  • Excellent
Il n'y a pas encore d'avis sur Till We Drop, soyez le premier à en laisser un !