Aujourd’hui encore, il existe de nombreuses traces du passage de Van Gogh au Borinage entre 1878 et 1880. Habitant successivement à Colfontaine, Wasmes ou encore Cuesmes, deux des maisons où il a vécu sont aujourd’hui accessibles au public et forment un incontournable lieu de pèlerinage. Autre lieu inévitable, le site de Marcasse se visite sur réservation et vaut le détour avec le fameux puits de mine dont la descente à 700 mètres aura fortement marqué Van Gogh.
 
Mais les traces de Vincent au Borinage sont nombreuses car ce n’est pas seulement le lieu où est né l’artiste, mais aussi celui où il a élaboré sa pensée artistique. Dans ses œuvres plus tardives, on perçoit encore l’écho des motifs que lui inspire la région : la vie quotidienne des mineurs, des ouvriers, des paysans et des tisserands, leurs modestes habitations, mais aussi les copies de gravures d’artistes comme Jean-François Millet réalisées en début de carrière et que Van Gogh reprendra plus tard, à Saint-Rémy-de-Provence et à Auvers-sur-Oise.
 
 
Revivez cette période si déterminante dans la vie de Van Gogh en partant à la découverte du Borinage et des différents lieux qui ont marqué l’artiste lors de son séjour. Tous ces sites constituent aujourd’hui les témoins du passé industriel de la région et sont autant de traces laissées par Van Gogh: l'ancienne gare de Pâturages, le site du Grand-Hornu, le salon du bébé, le buste de Zadkine, le temple de Petit-Wasmes, le charbonnage de l'Agrappe, le Quinquet, le charbonnage de Crachet (Pass) et le terril Sainte-Félicité.
 
Tous ces sites ne se visitent pas, il est conseillé de s’informer des possibilités auprès de visitMons qui organise des visites guidées sur demande et propose un parcours à télécharger.