Un ancien charbonnage considéré comme le fleuron du patrimoine industriel belge, une structure dédiée au design et aux arts appliqués, un musée des arts contemporains... Le tout sur un seul site ! A quelques kilomètres de Mons, le Grand-Hornu invite au voyage.

Une cathédrale de l'industrie

Le visiteur ne ressort pas indemne de la visite du Grand-Hornu. A peine les grilles franchies, c'est un site de 10 000 mètres carrés qui s'offre à lui. Les bâtiments de l'ancien charbonnage impressionnent par leur grandeur et leur unité. Ensemble monumental néoclassique bâti au XIXe siècle, le Grand-Hornu abrite l'une des plus anciennes cités ouvrières du monde. Inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO, il emmène les visiteurs à la rencontre de son fondateur, Henri De Gorge, capitaine d'industrie et véritable visionnaire. Dans la petite ville d'Hornu, l'homme imagine dès 1810 une cité idéale dans laquelle les ouvriers trouvent un confort inédit pour l'époque. Il fait édifier un village de 450 maisons spacieuses approvisionnées en eau chaude et bénéficiant d'un jardin. Puis sont construits une école, une bibliothèque, une salle de danse, des commerces, un dispensaire... 

 

De l'industrie au design

Henri De Gorge aura passé sa vie à innover. Il inventait lui-même de nouvelles techniques d'extraction et travaillait avec des machines à vapeur à la pointe de la modernité. Tombé dans l'oubli après la fermeture du charbonnage en 1954, le site a retrouvé une seconde vie dans les années 1990. La cour carrée abritant les anciennes écuries ainsi que l'immense cour ovoïdale rassemblant la maison des ingénieurs ou encore la salle des machines sont toujours là, prêtes à témoigner. Mais n'imaginez pas visiter un musée de la mine. Pour rester dans la vision de son fondateur, le Grand-Hornu a été très tôt tourné vers l'avenir. Depuis le début des années 1990, il abrite Grand-Hornu Images, un musée qui propose des expositions orientées vers le design et les arts appliqués. Si présenter du design à l'époque pouvait paraître précurseur voire un peu fou, aujourd'hui le Grand-Hornu Images est devenu une véritable référence en la matière en Europe. 

Un musée d'art contemporain

Toujours en mouvement, l'ancien bâtiment des ingénieurs restauré par l'architecte Pierre Hebbelinck accueille également les collections du MAC's, musée d'art contemporain de la fédération Wallonie-Bruxelles. Le lieu, la poésie ou encore la mémoire sont les trois thèmes fondateurs du Mac's qui rassemble près de 300 œuvres de 150 artistes belges et étrangers.

L'idée de ce musée n'est pas de montrer les chefs-d'oeuvre des grands maîtres de l'art contemporain mais plutôt d'exposer régulièrement les grandes tendances actuelles tout en gardant une résonnance intime avec le site.