Lieu unique en Belgique, le musée de la Foire et de la Mémoire de Saint-Ghislain vous plonge dans l'univers féérique des fêtes foraines grâce à une étonnante collection d'objets et de carrousels. Évasion garantie !
 
Une roulotte signale l'entrée du musée. Avancez-vous messieurs-dames, le spectacle va commencer ! La porte franchie, les souvenirs vous envahissent. Chevaux en bois, vélos en métal, jeux d'adresse, tirs aux pipes, baraque à croustillons, orgues de Barbarie, carrousels... quelle que soit l'époque où vous êtes né, vous ne pourrez que retrouver votre âme d'enfant !
 

L'histoire d'une passion

Il y a plusieurs décennies, Albert Reinquet, habitant de Saint-Ghislain, se lançait dans une folle collection d'objets et de documents liés à la foire et aux forains. Véritable passionné, il alla jusqu'à redonner vie à des carrousels abandonnés par leurs propriétaires. C'est le cas du grand carrousel qui trône au milieu du musée. Laissé pour compte au milieu d'une prairie, il a été récupéré par Albert Reinquet qui l'a totalement remis sur pied. Construit en 1929, ce carrousel fait à nouveau voyager les petits qui parfois sont invités à y prendre place. Faire un tour sur un manège presque centenaire, ça laisse des souvenirs !
 

Tout sur la fête foraine

Autour du carrousel, vous découvrirez des orgues de Barbarie ou encore un piano mécanique de 1885. Car, pas de fête foraine sans musique ! Vous plongerez dans l'histoire de la foire, de son étymologie aux attractions les plus en vogues autrefois comme le tir à pipes, la grue ou encore les ancêtres des petits canards qui pour la petite histoire sont nés en Belgique. Vous apprendrez que les ducasses et kermesses puisent leurs origines au Moyen-Age. La « dédicace » d'une église à un saint patron donnait lieu à de grandes festivités.
 

Un cirque de puces !

Quel ne sera pas votre étonnement devant le cirque de puces du professeur Wagner... L'homme et sa fille avaient réussi à dompter des puces pour que ces dernières se produisent en public. Les petites bêtes tiraient à l'aide d'un harnais une charrette, un canon, une locomotive ou encore un corbillard ! Tous les instruments, de la pince qui servait à les attraper aux matériels qu'elles tiraient en passant par la boîte dans laquelle elles vivaient, sont présentés en vitrine et dans une vidéo-témoignage.
 

Du champ de foire à la mémoire

L'autre grand moment de la visite, c'est le champ de foire réalisé en maquette 1/10e. Le carrousel, les balançoires, la confiserie, les voitures tamponneusess, la friterie Boraine... toutes les maquettes s'animent mécaniquement et musicalement !
Avant de repartir, n'oubliez pas de faire une halte au département de la mémoire, véritable encyclopédie sur Saint-Ghislain. Vous découvrirez l'histoire de la commune grâce à des objets et un nombre incroyable de documents d'archives ainsi que ses richesses passées et présentes.
 

Côté pratique

Le musée propose plusieurs formules de visites en plus des visites libres. Des visites guidées sur rendez-vous sont possibles, dès 3-4 personnes. Des visites animées et contées sont également proposées sur rendez-vous. Patrick vous fera la visite tout en réalisant des tours de magie, jouant de l'orgue et en contant des histoires... Le premier dimanche du mois, la visite libre est gratuite.
Pour la partie mémoire, sachez qu'une visite guidée d'1h15 est également proposée sur rendez-vous.