Depuis 31 ans, deux frères, Étienne et Vincent Dupont, portent haut les couleurs de Thulin. Située au coeur du village, dans une vieille maison bourgeoise, leur auberge-hôtel propose un accueil familial et une cuisine authentique. Au « XIXeme », la qualité, la convivialité et le sens du service accompagnent les saisons.
 

Un lieu central à Thulin

Que de chemins parcourus depuis l'ouverture du restaurant. Il y a trois décennies, lorsqu’ils se sont lancés dans l’aventure, Étienne et Vincent n'imaginaient sans doute pas une telle réussite. Des clients fidèles, une population très attachée à l'auberge... Le XIXe est devenu avec le temps une véritable institution à Thulin (commune de Hensies). Les deux frères ont réussi à perpétuer la fonction sociale de l'ancienne maison, qui pour la petite histoire, a toujours ouvert ses portes au public depuis 1822. « L'établissement a toujours été un commerce de proximité ouvert à la population, nous essayons de nous inscrire dans cette longue histoire avec passion et humilité » expliquent-ils. Tout a débuté en 1985 avec une taverne où chacun aimait à se retrouver après une journée de travail. Ce lieu de rencontres et d'échanges a rapidement été complété par un espace restaurant qui déjà à l’époque faisait la part belle aux productions locales. Les choses se sont faites petit à petit tout gardant les valeurs qui font la réputation de l’adresse, qualité et service. De nouveaux bâtiments jouxtant la maison ont été rachetés pour assurer aujourd’hui un restaurant de 80 places, un hôtel de 18 chambres et même un espace traiteur où l’on peut acheter chaque semaine les nouvelles préparations de Vincent.
 

Une cuisine authentique actuelle

A voir le nombre de couverts servis chaque midi, l’adresse assure sa réputation sur la qualité de sa cuisine, simple et généreuse. « C’est la meilleure des reconnaissances » assure Étienne qui assure le service en salle. Au « XIXème », la cuisine de Vincent est traditionnelle et orientée vers le terroir des régions françaises. Les cartes de saison sont toujours construites à partir des productions locales. Au menu  : des asperges cuisinées en 8 entrées ou plats (plus de 800 kg d'asperges cuisinées par an), des moules, du gibier, la quinzaine du Beaujolais… et les indémodables morceaux de   boeuf, poissons, choucroute ou cassoulet… En poussant la porte du « XIXème », vous avez l’assurance de manger du fait maison à base de produits de saison. Mais au-delà de la cuisine, impossible de ne pas profiter du secteur et des activités qui s’offrent à vous. Étienne nous confirme « Thulin a toujours été un centre névralgique au coeur des axes commerciaux. Nous sommes en plus aux portes du Parc des Hauts-Pays, une zone préservée qui réserve de magnifiques paysages et une très belle campagne à découvrir en vélo ou à pieds ». Si l’histoire et le patrimoine vous intéressent, n’hésitez-pas à questionner Etienne, passionné par son village et son territoire ; il vous expliquera son développement et vous donnera quelques idées de sorties incontournables.
 
www.auberge-le-xix.be