Dans la région de Mons, des châteaux comme celui de Boussu, on peut les compter sur les doigts d'une seule main. Son histoire, son architecte, ses propriétaires et surtout ce qu'il représente aux yeux des Boussutois ne peuvent laisser quiconque indifférent. Il faut se rendre près de la gare de Boussu pour découvrir le magnifique écrin dans lequel s'élèvent les vestiges du château. De la somptueuse résidence renaissante imaginée par Jacques Du Broeucq, il reste un parc de 12 hectares et le châtelet d'entrée transformé en centre d'interprétation.


Quand les murs parlent

Pousser les portes ce châtelet-musée, c'est partir à la découverte d'un fleuron du patrimoine hennuyer. Construit au XVIe siècle par Du Broeucq à l'emplacement d'une forteresse médiévale, il était considéré à l'époque comme « la plus belle demeure que l'on puisse voir en tous les Pays-Bas, une demeure digne d'un roi, ... » selon Pierre Du Mont L'Ancien vers 1600. Propriété de Jean de Hennin-Liétard, grand écuyer de l'empereur Charles Quint, il a vu passer d'illustres personnages : Charles Quint, Philippe II, Louis XIV ou encore Guillaume III. Ravagé par les guerres successives, il se dévoile aujourd'hui à travers des expositions et de multiples pièces archéologiques retrouvées sur le site dans les années 1980.
 
Monnaies, clefs, poteries, boulets de canons, balles de mousquets, jouets... Un nombre incroyable d'objets présentés dans des vitrines plongent le visiteur à travers les siècles, de l'époque gallo-romaine au Xxe siècle. On s'imagine l'importance des comtes de Boussu dans la région, leur façon de vivre, les festins de l'époque, la violence des combats pour défendre leur territoire. Les dernières destructions datent de la Seconde Guerre mondiale. Réquisitionnés par l'armée allemande, le parc et le château furent dynamités le 2 septembre 1944.
 

Sauvé in extrémis

Et dire que cette pépite a bien failli disparaître sous un lotissement dans les années 80. Sans la passion de Marcel Capouillez, alors professeur d'histoire, et d'une poignée de Boussutois, cette belle demeure serait sans doute tombée dans l'oubli, enfouie sous le béton. Ensemble, ils ont réussi à mobiliser les habitants pour sauver leur château. Aujourd'hui, fief de toutes les manifestations culturelles et festives, le château des comtes de Boussu est l'élément fédérateur de la commune.

 
Animations régulières

Il s'y passe toujours quelque chose. Rien ne semble pouvoir arrêter Marcel Capouillez et son ASBL « Gy Seray Boussu » qui gère désormais le site ! Journées du patrimoine, banquet de la Renaissance, expositions... Le château de Boussu écrit une nouvelle page de son histoire.
 
Un petit conseil si vous vous rendez sur le site : prévoyez du temps pour vous balader dans le parc du château. Ce dernier reprend le plan du parc romantique à l'Anglaise réalisé au XIXe siècle sous Maurice de Caraman, dernier comte de Boussu. Les arbres centenaires abritent un grand nombre d'oiseaux et d'insectes. Des ruches ont même été installées et travaillent à faire du miel du château, le meilleur du secteur !
 

Château de Boussu, rue du moulin 43, 7300 Boussu, tél : 065/77.82.65