Château d'Havré

Site et monument historiques ,  Patrimoine bâti ,  Château à Havré

thumbnail_P1070717.jpg
thumbnail_P1070064_1.jpg
thumbnail_P1090857-copie.jpg
thumbnail_P1090868-copie.jpg
Copyright Les Amis du Château des Ducs d’Havré ASBL (4).JPGLes Amis du Château des Ducs d’Havré ASBL
Copyright Les Amis du Château des Ducs d’Havré ASBL (3).JPGLes Amis du Château des Ducs d’Havré ASBL
  • Attesté dès 1266, le site a connu de nombreux sièges qui ont modifié la disposition du domaine au fil du temps. En 1518, à la suite d’un échange, le château passe aux mains de la Maison de Croÿ et accueille le chirurgien Ambroise Paré qui y applique, contre l’usage courant, une ligature des artères, sauvant ainsi Charles Philippe de Croÿ (1569).
    A la fin du XVIe, le château est en piteux état et Charles Alexandre de Croÿ, marquis d’Havré, imagine un ensemble majestueux et coiffe le donjon octogonal (XIVe s.) d’un joli bulbe ardoisé (1603). Les lieux, transformés en opulente demeure, voient défiler des visiteurs de marque : Van Dyck, Rubens, Marie de Médicis, l’Infante Isabelle, Marie de Hongrie, le duc de Malborough, etc...
    Après la Révolution, le château n’est plus habité par la famille de Croÿ qui le délaisse et l’abandonne définitivement dès 1839. En 1919, le chanoine Puissant tente un sauvetage du site mais la tâche dépasse ses moyens. Dès 1930, des éboulements se succèdent et l’existence du domaine en devient menacée. Heureusement, sous l’impulsion d’Emile Poumon, historien du cru, des habitants se constituent en asbl (1978) et y débutent un long travail de sauvegarde.

    Visite guidée du château pour les groupes sur simple rendez-vous.
  • Langues parlées
    • Français
  • Labels