Le Kilomètre Culturel

Architecture ,  Culturel à Mons

1.6 km
Pédestre
1h
Facile
Théâtre du Manège.jpgMarie-Noëlle Daily
Théâtre Le Manège-extérieur-nuit.JPGEmmanuel Mathez
Maison Folie porte extérieure.jpgRino Noviello Picturimage
Croix-direction-106.jpgDavid Bormans
Arsonic-rue-des-3boudins.jpgDR
  • L'architecture contemporaine est au coeur du projet Mons 2015 et en constitue une des thématiques principales. L'intégration de l'architecture dans une ville de patrimoine est un challenge quotidien qu'il faut relever en permanence. Découvrez le kilomètre culturel!

    Projet phare de l'année culturelle 2015, le kilomètre culturel est porté par une série d'architectes convaincus par la création d'un lien entre le bâti d'hier et les utilisations de demain.
    Autour du Théâtre Le Manège prendront place le siège de la Fondation Mons 2015, Arsonic (foyer pour les musiques émergentes, lieu de concerts et d'enregistrements) ainsi que la construction d'une centaine d'appartements de standing. La Maison Folie, située à un jet de pierre, participe aussi à cette nouvelle dynamique.
  • Dénivelé
    22.29 m
  • Documentation
    Les fichiers GPX / KML vous permettent d'exporter le tracé de votre randonnée sur votre GPS (ou autre outil de navigation)
Points d'intérêt
1 Théâtre Le Manège
Vous vous situez sur la Grand-Place et vous êtes face à l'Hôtel de Ville. Prenez sur votre droite et dirigez vous vers la rue de Nimy qui se présente devant vous.

A l’entrée de la rue de Nimy, vous trouverez sur votre gauche, au numéro 7, le Conservatoire Royal de Mons. Cette école supérieure des arts de la Communauté française forme des artistes, interprètes et créateurs dans deux domaines : celui de la musique et celui du théâtre et des arts de la parole.

Sur votre droite, au numéro 12, se trouve le Plaza Art. C’est un cinéma de quartier qui diffuse des films subventionnés accessibles à un large public. Majoritairement des productions européennes récentes en version originale sous-titrée. Chaque année, le Plaza Art organise une trentaine d'avant-première et une soixantaine de sorties nationales.

Continuez quelques mètres et vous apercevrez sur votre droite, l’Eglise Sainte-Elisabeth. C'est la dernière paroisse créée à Mons, à partir de la paroisse initiale Saint-Germain, au 16ème siècle. L'église fut consacrée en 1588 et édifiée en style gothique hainuyer. Les plans de la nef et du choeur de l’actuelle église reconstruite suite à l’incendie de 1714, sont l'oeuvre d'un architecte montois, Claude de Bettignies. Le campanile qui surmonte l'édifice a été réalisé en 1719/1720.

Au numéro 35 de la rue de Nimy se situe le Palais de justice. En face se situe le parquet dont une partie de la façade est un ancien refuge d’Abbaye datant du 18ème siècle, et l’autre, une architecture contemporaine.

Descendez la rue de Nimy jusqu’au numéro 76 où se trouve le Mundaneum (réouverture prévue à partir de juin 2015), centre d'archives de la Fédération Wallonie-Bruxelles et un espace d'expositions temporaires ouvert au public depuis 1998.

Au coin, tournez dans la rue des Tuileries et remontez-la jusqu’à la rue des Passages. Vous y trouverez au numéro 1, le Théâtre du Manège.

Etonnante structure de verre et de béton, le Théâtre « Le Manège » devait prendre place dans un ancien manège du début du 20ème siècle de taille modeste. L'Atelier d'architecture Pierre Hebbelinck a su détourner cette contrainte spatiale en concevant une salle libre de près de 600 places assises insérée comme un curseur dans l'ancien bâtiment.

Suite à la fusion de différentes entités culturelles montoises en avril 2002, ce lieu de spectacle tente d’insuffler la culture tel un cœur qui bat au centre de la cité via une programmation de qualité, diversifiée et audacieuse dont les deux lignes de force sont l’accessibilité à la culture au plus grand nombre et de façon démocratique.

Ensuite, quelques mètres plus loin dans la rue des Trois Boudins, vous trouverez sur votre gauche la Cour qui donne accès aux locaux de la Fondation Mons 2015.

2 Fondation Mons 2015
Accessible par la rue de Nimy numéro 106 et via la cour arrière, rue des Trois Boudins, le bâtiment de l'ancienne Académie des Beaux-Arts devient le centre névralgique de Mons 2015 et joue un rôle emblématique d'accueil au public, des artistes et de la presse. Lieu de mémoire, l'édifice doit tout autant être l'incarnation de la modernité de Mons en architecture, après avoir été longtemps « Académie des Beaux Arts » …, son rôle culturel n’a fait qu’évoluer avec la ville.

Descendez entièrement la rue des Trois Boudins et prenez directement sur votre gauche.
Remontez alors la rue des Arbalestriers et vous trouverez quelques mètres plus loin, le bâtiment Arsonic au numéro 138 de la rue de Nimy.

3 Arsonic
À l’angle des rues de Nimy et des Trois Boudins s’érige un espace unique en Wallonie, un lieu de rêves et de créations entièrement dédié au son, que l’on surnomme mystérieusement « la Maison de l’Écoute ». Situé sur le site de l'ancienne caserne de cavalerie puis des pompiers, ce lieu offre à Mons un centre de production, de promotion et de concerts pour les musiques acoustiques et amplifiées contemporaines, dites émergentes… avec même une « chapelle du silence ». Les architectes Holoffe & Vermeersch, en étroite collaboration avec le chercheur en acoustique Eckhard Kahle, y développent une idée originale de Jean-Paul Dessy, violoncelliste, compositeur, chef et directeur artistique de Musiques Nouvelles, ensemble du manège.mons.

Redescendez alors la rue des Arbalestriers, vous passerez devant le projet I love Mons sur votre droite.

4 Logements "I LOVE MONS"
Le projet immobilier "I LOVE MONS" comprend 106 appartements haut de gamme dans deux immeubles ultramodernes pourvus de surfaces commerciales et de services au rez-de-chaussée, ainsi que 150 places de parking en sous-sol et deux squares. Le tout à proximité de la tour Valenciennoise, vestige des fortifications communales montoises. Bref, la « Mons » actuelle aux côtés de la médiévale…

Continuez le long de la petite ceinture intérieure, et rendez-vous au numéro 8 de la rue des Arbalestriers.

Vous êtes arrivés à la Maison Folie.

5 Maison Folie
A l’origine école communale, puis lieu culturel (même la télévision locale s’y est installée un temps), c’est une salle de théâtre que le bureau d'architecture Matador est parvenu à réaffecter. La Maison Folie a le souci d'être au plus près de ceux qui l'habitent ; avec des créations contemporaines et innovantes. Un lieu dédié à ce que l’on n’ose pas faire ailleurs ! Si elle se définit comme un lieu hors normes tant par ses espaces, en continuelle métamorphose, que dans ses propositions artistiques et culturelles, c’est également un laboratoire, un lieu d’expérimentation culturelle et artistique pluridisciplinaire, où s’inventent de nouveaux rapports entre art et société. Aussi, le public ne vient pas seulement voir des spectacles ou expositions, il est invité à participer au processus de création et à des moments artistiques qui échappent au format classique. Les activités de la Maison Folie sont pluridisciplinaires : arts de la scène, arts plastiques, arts numériques, littérature, poésie, architecture…

Remontez quelques mètres jusqu’à hauteur de la rue des Droits de l’Homme, sur votre gauche, et rendez-vous au numéro 4. Vous êtes arrivés au Manège de Sury.

6 Le Manège de Sury

Situé en face des Cours de Justice à l’architecture contemporaine, le Manège de Sury (1850) et l’immeuble provincial Damoiseaux sont réhabilités par l’IDEA en hall-relais, infrastructures d’accueil et espace-bureaux pour jeunes entreprises, dans l’idée de réintégrer l’activité économique en centre urbain. PME et TPE actives dans le créatif et le culturel y sont attendues. En 2015, l’endroit abritera une des expositions temporaires de l’année culturelle montoise « Atopolis », regards d’artistes sur la migration. Pour rejoindre la Grand Place, remontez la rue des Droits de l’Homme et prenez sur votre gauche. Continuez tout droit jusqu’au bâtiment de la RTBF, situé Esplanade Anne-Charlotte de Lorraine. Devant la RTBF, prenez la rue du Gouvernement sur votre droite. Continuez tout droit, vous passez alors devant le Palais provincial datant des années 50. Droit devant vous, entrez dans la rue de la Raquette. Tournez ensuite sur votre droite et empruntez tout de suite à votre gauche la rue du Miroir. Remontez-la…vous êtes de retour sur la Grand-Place.

22 mètres de dénivelé
  • Altitude de départ : 43 m
  • Altitude d'arrivée : 58 m
  • Altitude maximum : 58 m
  • Altitude minimum : 39 m
  • Dénivelé total positif : 22 m
  • Dénivelé total négatif : -8 m
  • Dénivelé positif maximum : 14 m
  • Dénivelé négatif maximum : -5 m
Déposer un avis
Écrivez votre avis sur Le Kilomètre Culturel :
  • Horrible
  • Mauvais
  • Moyen
  • Très bien
  • Excellent
Il n'y a pas encore d'avis sur Le Kilomètre Culturel, soyez le premier à en laisser un !