La Petite Fille Colmant

Restaurant ,  Cuisine du terroir à Baudour

Saison-Colmant.jpg
La-Petite-Fille-Colmant.jpg
IMG_2685.jpeg
  • Un projet avant tout humain et familial

    Colmant… Ce nom vous dit quelque chose ? La brasserie Colmant, en effet ! Souvenez-vous, cette brasserie familiale se tenait à Baudour entre 1870 et 1974. Elle a malheureusement cessé ses activités en 1980 au décès de Pierre Colmant, le dernier propriétaire et brasseur des lieux. Cependant, le souvenir de la brasserie a continué à vivre dans la famille Colmant et c’est Hélène, la petite-fille de Pierre, qui s’est prise de passion pour cet univers brassicole et qui, surtout, souhaitait en perpétuer la mémoire en rendant fier son père. À tout juste 30 ans, Hélène se lance dans cette aventure familiale. N’ayant connu ni la brasserie, ni son grand-père, Hélène n’avait en sa possession que des histoires et documents de famille ainsi que des objets perdus dans la cave de ses parents (plaques émaillées, bacs de bière en bois). Après quelques séances de nettoyage et de recherches sur Internet pour retrouver d’autres trésors (étiquettes, verres de la brasserie Colmant, etc.), Hélène est parvenue à faire renaître cet héritage et à sensibiliser son père sur ce passé familial en lui offrant ses trouvailles. Mais Hélène se fixe alors un nouvel objectif : ressusciter la Saison Colmant pour la dédier à son père. Un geste symbolique, un rêve en passe de se concrétiser avec la collaboration d’un brasseur.

    La « Vieille Saison Colmant »

    Un des produits emblématiques de la brasserie, qualifié de « bière de luxe », « cuvée réservée », « catégorie supérieure », etc. Un breuvage de qualité loin d’être tombé dans l’oubli. À l’origine de son appellation, le terme « Saison », qui désigne une bière typiquement belge née dans la province du Hainaut. À l’époque, les fermes fleurissaient dans la région et la plupart exerçaient une activité brassicole (les céréales ne manquaient pas !). Des travailleurs saisonniers étaient employés pendant l’été pour aider dans les champs et pour les rafraîchir, les fermiers-brasseurs leur offraient une boisson désaltérante, légèrement acidulée, qu’ils avaient brassée pendant l’hiver. Ce fut le cas pour la brasserie Colmant. Et bien que le paysage industriel de la région se soit modifié depuis, les bières de type « Saison » sont toujours ancrées dans le Hainaut.

    La « Saison Colmant, nouvelle génération »

    Voilà, le premier projet de production de la petite fille Colmant a vu le jour ! C’est grâce à une collaboration avec La Brasserie du Borinage, indispensable pour développer la recette du breuvage et en contrôler le brassage, que la Saison Colmant a pu connaître une nouvelle vie. En outre, en explorant de plus près les coulisses de la production brassicole, Hélène a développé une véritable soif de comprendre, d’apprendre et de maîtriser l’art de la bière. Elle a décidé de suivre diverses formations en brassage et ateliers de dégustation, jusqu’à s’inscrire à la certification en zythologie à l’IFAPME. Car la petite fille Colmant souhaite aller plus loin dans son projet : ne plus se limiter à une nouvelle production, mais proposer un lieu d’expériences et d’échanges, en associant dégustation, animation et formation. S’est ensuite posée la question du lieu accueillant tous ces projets : le bâtiment principal de la brasserie Colmant ayant disparu, Hélène a choisi le restaurant Le Faitout à Baudour. La jeune femme tenait à rester dans le village familial et avait à cœur de trouver un endroit qui partagerait ses valeurs : mettre en avant l’artisanat et les produits de bouche locaux. Qui plus est, Le Faitout est situé à seulement 50 mètres de l’ancien bâtiment principal de la brasserie Colmant. La « Saison Colmant, nouvelle génération » peut exclusivement être dégustée au restaurant (ou emportée). Vous pouvez toutefois la commander via le site internet www.lapetitefillecolmant.com
  • Langues parlées
    • Français