Bastard Brewers

à Boussu

  • À la tête de cette nanobrasserie montoise, Manu Dubray et Damien Hubert. Manu se charge du brassage, en petites quantités. Il aime revisiter des styles contemporains, comme des IPA, Porter, Stout, Sour, etc. Damien, lui, préfère le travail des pommes pour la production de cidre.

    Tout récemment, en janvier 2019, les Bastard Brewers s’associent avec Ça Brasse Pour Moi pour fonder la Brasserie du Borinage. Manu et Damien collaboraient depuis environ un an avec Antoine Malingret et ils étaient à la recherche d’une identité forte pour promouvoir leur passion commune. Désireux de mettre en avant leur région, ils ont décidé de créer une appellation officielle, chargée de sens et qui rassemble. Avec la Brasserie du Borinage, il devient plus aisé de mettre la région sur le devant de la scène, notamment lors des salons. Cela sera d’autant plus renforcé par les ingrédients qui interviennent dans la composition des bières issues de cette collaboration. À Ça Brasse Pour Moi, ferme-brasserie située à Boussu, Antoine Malingret utilise les céréales de la ferme de ses parents, agriculteurs et producteurs, dans la composition directe de ses bières : blé, épeautre, avoine et seigle.

    Aujourd’hui, la Brasserie du Borinage élabore des bières originales, artisanales et de qualité, privilégiant la distribution locale. À titre d’exemples, la Fât’Grisou, une création aux arômes de chocolat et de café qui séduira les amateurs de bières anglo-saxonnes. La Sunlight des Tropiques, un breuvage frais aux saveurs fruitées. Ou encore la Boriner Vice, une blanche acide fortement houblonnée à froid. À l’occasion, le collectif produit des bières plus saisonnières, comme pour Halloween, avec la Mary Rose à base de potirons.
  • Langues parlées
    • Français