John Henry Parr est né à Church End (Barnet) le 19 juillet 1897 d'Edward et d'Alice Parr. Il est mort à Obourg le 21 août 1914 (à 17 ans) et est reconnu comme étant le premier soldat du Commonwealth tué par l'ennemi au cours de la Première Guerre mondiale.

Son père exerce la profession de laitier. Il est le plus jeune de onze enfants dont beaucoup sont morts avant leur quatrième anniversaire. En quittant l'école, il prend un emploi de garçon boucher, puis est caddie de golf du North Middlesex Golf Club. John Parr rejoint le 4e Bataillon du Middlesex Regiment en 1912, âgé seulement de 15 ans, mais en affirmant avoir plus de 18 ans, l'âge minimum pour être engagé.

Soldat, Parr est un cycliste de reconnaissance, qui a donc la mission de rechercher des informations sur l'ennemi puis d'en faire rapport au commandant. Au début de la Première Guerre mondiale, en août 1914, son bataillon est envoyé de Southampton à Boulogne-sur-Mer, en France. Alors que l'armée allemande envahit la Belgique, l'unité de Parr le 4/Middlesex arrive le 15/08 à Taisnières qu’il quitte le 21/08 à 10h.

Décès de John Parr

Le 21 août, Parr et un autre éclaireur cycliste sont envoyés au nord-est de Mons, à Obourg, village situé à proximité de la frontière franco-belge, avec pour mission de localiser l'ennemi. Il est vraisemblable qu'ils rencontrent une patrouille de cavalerie de la Première armée allemande, Parr reste en position afin de contenir l'ennemi tandis que son compagnon revient faire son rapport. C'est alors qu’il est tué d'un coup de feu. Parr est enterré au cimetière militaire germano-britannique de Saint-Symphorien, au sud-est de Mons. L'âge indiqué sur sa pierre tombale est de vingt ans, l'armée ne connaissant pas son âge réel de dix-sept ans.