Il n'était pas du goût de Victor Hugo : « une énorme cafetière, flanquée au-dessous du ventre de quatre théières moins grosses » écrivait le géant de la littérature française à son épouse Adèle lors de son passage à Mons en 1837. Mais une chose retient tout de même l'attention de l'écrivain : la  grandeur de l'édifice.

C'est vrai qu'il est grand ce beffroi. Grand par sa taille (87 mètres), grand par son histoire – il a résisté aux guerres et aux épidémies pendant des siècles sans jamais fléchir – et grand par ce qu'il dégage. Seul beffroi belge de style baroque, l'édifice montois invite au respect. Depuis la fin des années 1660, il trône fièrement dans le jardin des comtes de Hainaut et veille. Longtemps, il a averti les habitants des dangers qui les menaçaient : incendies, invasion, bombardements... Aujourd'hui encore, il rythme la vie montoise grâce à son carillon de 49 cloches.

 


Informations pratiques

  • Dans le parc du château
  • Accessible du mardi au dimanche de 10h à 18h (dernière entrée à 17h15)
  • Beffroi, jardin et parcours muséal accessibles aux PMR (accès par la Rue des Gades)
  • Tarifs  : 9€/6€/2€(enfant)/ Tarif famille : 3€ par participant
  • Réservation :  0032(0)65/33.55.80 ou groupes@ville.mons.be